Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Toute l'actualité > Exposition "La Guerre de 1870, et Wattignies à cette époque"

Exposition "La Guerre de 1870, et Wattignies à cette époque"

Une exposition proposée par l’UNC - AFN et Wattignies Patrimoine Passion Culture ouverte au public du 9 au 15 novembre de 14h30 à 17h30 (sauf le mercredi 11 novembre : ouverture de 9 h à 12h) au centre culturel Robert Delefosse.
1870 – 2020, il y a 150 ans, éclatait la guerre franco-prussienne de 1870-1871.

Occultée par les deux conflits mondiaux, la guerre entre la France et l’Allemagne de 1870 à 1871 est aujourd’hui un sujet souvent méconnu du grand public alors qu’elle représente un moment fondateur dans la relation entre ces deux pays, autour de laquelle se noue déjà l’avenir de l’Europe.« Année terrible », selon l’expression de Victor Hugo, elle s’achève sur une guerre civile – la Commune de Paris –, qui ne constitue pas un accident mais bien l’aboutissement d’un processus préexistant, que les tensions sociales et l’élan de patriotisme déclenché par la défaite française ont contribué à mettre en œuvre.

L’exposition a ainsi pour ambition de proposer un nouveau regard sur la guerre de 1870- 1871, en offrant les points de vue des deux nations, qu’ils soient immédiats ou rétrospectifs, et en inscrivant ce conflit dans des perspectives chronologiques plus longues : l’une allant de 1864, qui marque le début des guerres d’unification allemande, jusqu’à l’année 1875 avec la crise dite de la « guerre en vue ».

LES ORIGINES DE LA GUERRE DE 1870

Afin d’achever l’unité allemande, le chancelier Bismarck a besoin d’une guerre et la France lui semble être l’adversaire tout désigné. Bismarck va utiliser le délicat problème de la succession du trône d’Espagne suite à l’abdication de la reine Elisabeth II pour pousser la France au conflit. Mais Napoléon refuse d’entrer en guerre considérant que son armée n’est pas prête. Malheureusement, le ministre des affaires étrangère français exige que ce soit l’empereur Guillaume 1er en personne qui entérine cette décision et qu’il s’engage à ne jamais soutenir un prétendant allemand, ultimatum qui détériore encore plus les relations entre les 2 pays.Les parisiens, furieux descendent dans la rue en criant «à Berlin!». Napoléon III, pensant que la nation entière souhaitait la guerre, déclare la guerre à la Prusse. Il ne faudra que 6 mois à la Prusse pour écraser l’armée française.Elle envahira l’Alsace Moselle et créera ainsi dans notre pays un sentiment de haine entre 1870 et 1914, que l’on appellera la revanche.

EXPOSITION SUR LA VIE A WATTIGNIES AU COURS DE LA 2ème MOITIE DU XIX ème SIECLE

Venez découvrir en vous promenant entre les cimaises et les vitrines divers objets de la vie courante à Wattignies, de la chasse, de la photographie, de l’Eglise, de la vie au château, des écoles et bien d’autres.

 

Port du masque obligatoire pendant la visite.

Mais aussi